jan 10
2014

Manifestation nationale Place de la Bastille le 26 Janvier 2014 à 14h – C’est le Jour de Colère !!!

Proposer un article Publier par Sébastien | Info, Manifestation | 6 Comments

Manifestation Jour de Colère

Appel à une manifestation nationale de tous les Français en colère – Paris le 26 Janvier 2014

Parce que le peuple français attend désespérément des solutions aux problèmes de la vie quotidienne,

Parce que la contestation se généralise, n’épargnant aucune région de France, aucune catégorie sociale, aucun secteur économique,

Parce que le gouvernement actuel se complaît dans une politique idéologique totalement déconnectée des préoccupations du peuple,

Parce que l’élite politico-médiatique méprise souverainement les différentes revendications et mouvements d’opposition en les marginalisant systématiquement,

Nous, citoyens de tous horizons, membres du collectif Jour de Colère, appuyés à ce jour par plus de vingt-cinq collectifs, mouvements et associations, représentants de tous les motifs de mécontentement (justice, santé, ruralité, éducation, sécurité, identité, famille, fiscalité, enfance, liberté…) appelons à un sursaut national pour que nos dirigeants changent radicalement de direction sur tous nos sujets de préoccupation.

C’est pourquoi nous invitons tous les Français qui se retrouvent dans notre manifeste à un

GRAND RASSEMBLEMENT LE DIMANCHE 26 JANVIER, A PARIS

pour que nous soyons enfin entendus par ceux qui sont censés nous représenter et être au service du peuple et du bien commun.

La coagulation est en marche, tous les jours des collectifs et des associations relaient notre message. Une quinzaine d’équipes en région sont déjà opérationnelles pour organiser les déplacements de tous ceux qui veulent être présents avec nous.

REJOIGNEZ-NOUS, RELAYEZ NOTRE APPEL, VENEZ VOUS FAIRE ENTENDRE LORS DU JOUR DE COLÈRE

La manifestation qui partira le 26 janvier de la place de la Bastille pour aller jusqu’à la place de l’Opéra est organisée par le collectif citoyen Jour De Colère. Ce collectif réunit des organisations issues de la société civile en dehors de toute appartenance à un parti politique. Ces organisations appellent à manifester contre le matraquage fiscal, la misère paysanne, le chômage, l’insécurité, la faillite de l’Éducation nationale, la destruction de la famille, le mépris de l’identité française, les atteintes à la liberté et le déni de démocratie.

Le gouvernement français, qui prétend régulièrement rassembler les Français et assurer la cohésion nationale (comme vient de le rappeler le Conseil d’État, parlant au nom du peuple français), s’astreint au contraire à entretenir la zizanie et créer les divisions : c’est le gouvernement qui trouble l’ordre public en pratiquant un deux-poids-deux-mesures éhonté.

Toutes les colères s’exacerbent, et tous sont indignés, car c’est bien de gabegie et non d’économie qu’il s’agit, de haine et non de paix, d’intolérance et non de justice, de violence et non de droit. C’est tout l’appareil de l’État qui, au nom de la République et de la Loi, est utilisé pour favoriser une oligarchie, imposer une idéologie et contraindre injustement les Français. Des maires, des députés, des sénateurs, les ministres et le président ne cachent plus le mépris qu’ils ont du Peuple, et police, justice et institutions sont aux ordres d’une clique et non plus de la nation – une nation où les libertés sont de plus en plus étouffées, les promesses de plus en plus mensongères et le péril de plus en plus certain.

C’est pour cela que nous sommes en colère – et pour cela seul : ce déni de justice, cette absence de débat, cette dissimulation des échecs, cette volonté de stigmatiser tout opposant, ce délire totalitaire où les « partisans du bien » ont forcément raison contre tous les autres Français. Nous sommes en colère parce que nous avons en face de nous un gouvernement sourd à nos justes revendications et aveuglé par la haine.

Notre colère est la somme des colères peuple tout entier – car c’est le peuple qui délègue son autorité à l’État, et non pas une oligarchie qui se sert de l’État pour imposer son autorité au Peuple. Mais notre combat, lui, est sans violence et sans haine. Notre colère, elle, est pacifique. Notre mouvement, lui, ne reconnaît qu’un seul drapeau, le drapeau français.

C’est pourquoi, le 26 janvier, Français sans distinction de partis, d’origines et de confessions, nous exprimerons notre colère sans céder aux provocations ni aux intimidations, et nous laisserons la haine et la violence à ceux qui en font profession, à ceux qui occupent l’État : François Hollande, ses ministres, ses élus et ses serviteurs.

Jour de Colère est l’expression d’une prise de conscience de la société civile face à une action gouvernementale délétère qui nous mène droit vers l’abîme.

Alors que la France sombre dans un chômage de masse, qu’elle perd un peu chaque jour plus sa souveraineté, que le désespoir de nos concitoyens augmente, que les familles sont détruites et que les valeurs historiques sont bafouées, notre devoir de citoyen éclairé nous impose à travers un sursaut salvateur de réagir face à un Président qui martèle qu’il ne déviera pas d’un pouce la route prise.

Nous demanderons un changement radical en nous appuyant sur la « coagulation » de toutes les colères !

Nous cristalliserons l’ensemble de ces déceptions, de ces peurs, de ces frustrations en un jour de colère, Dies Irae contemporain, qui devra sonner le glas définitif de cette politique héritée des précédentes.

Jusqu’ici, le gouvernement table sur la segmentation des contestations pour mieux les isoler et les mépriser. Il est temps d’unir nos forces autour des points communs qui nous rassemblent.

Nous avons tous au moins une raison d’être en colère contre ce gouvernement qui :

  • N’écoute pas le peuple
  • Matraque les contribuables
  • Affame nos paysans
  • Enterre notre armée
  • Libère les délinquants
  • Déboussole nos enfants
  • Pervertit notre système scolaire
  • Réduit nos libertés
  • Assassine notre identité
  • Détruit nos familles

Employeurs, salariés, chômeurs, retraités, travailleurs indépendants et artisans, étudiants et parents d’élèves, contribuables et justiciables, élus ou simples citoyens, nous devons dire NON à la politique en cours et aux orientations actuelles prises pour notre pays par une élite irresponsable et incapable.

Le Collectif du Jour de Colère

Proposer un article

6 Comments

Got something to say? Join the conversation

Leave a Comment

  1. rosalinda

    bonjour

    mais si la droite essaie de reprendre le slogan des indignés pour renverser le gouvernement de gauche il est mal barré là
    On a pas eu suffisamment avec Dieudonné on en remet une couche???

    La contestation se fait ensemble gauche et droite mais pas la droite contre la gauche!
    cela s appelle de la manipulation mediatique ou de la future récuperation

    à bon entendeur suffisent quelques mots!

    bonne soirée

  2. Rey

    Tout d’abord : Standing ovation pour le chauffeur du camion du Palais Bourbon !!!

    Je pense que le peuple Français n’a rien à attendre de ce gouvernement, aux ordres des banquiers, des lobbys et de la mafia du « Bilderberg », qui, après avoir ruiné l’économie du peuple Américain, s’attaquent à l’Europe, et nous sommes en première ligne.

    Il faut exiger leur démission pacifiquement: manif sans violences, grève générale illimité, désobéissance civile, etc… A la Gandhi.

    Obtenir la création d’une 6eme république, avec révision de la constitution par une constituante populaire, totalement indépendante des instances politiques actuelles, dont les membres constituants doivent signer engagement d’inéligibilité définitive pour eux mêmes et leurs proches, afin d’éviter tout conflit d’intérêt.

    Réorganiser de la sorte, un système politique ou le peuple reste maitre du jeu.

    Je propose de prendre connaissance des travaux et réflexions d’un professeur d’économie qui me semble détenir des solutions intéressantes:
    Mr Etienne CHOUARD.

    Etienne chouard la cause des causes
    https://www.youtube.com/watch?v=Gya-eWDpH9M

    Cette crise qui n’en est pas une !!! Tout se passe comme prévu ? Par Etienne Chouard.

    https://www.youtube.com/watch?v=t6MCsefodLk

    Il va sans dire qu’un remaniement total des principaux médias, afin de nous assurer une vrai indépendance de l’information est l’urgence N°2.

    La création d’une nouvelle banque nationale, indépendante des marchés financiers, Retour à une monnaie nationale, au moins en attendant et en œuvrant pour que la banque européenne s’affranchisse, elle aussi, des marchés financiers: urgence N°3.

    C’est pas gagné, car en face, ils ne lâcheront par leur os facilement.

    Les gouvernants, des États Unis et d’Israël, risquent de ne pas apprécier du tout que la France chamboule les plans de leur petit ordre mondial et il faut s’attendre à des représailles.

    Mais bon, je me prends à rêver que l’on pourrait bâtir une société basée sur l’humain au lieu du profit.
    Le développement massif des énergies renouvelables, afin de se débarrasser du nucléaire qui finira tôt ou tard par nous péter à la gueule,

    Relocalisé une production alimentaire basée sur la qualité plutôt que le rendement.

    La technologie actuelle, si utilisée à des fins humanistes, raisonnées, sans interférence de profit ni de pouvoir, pourrait nous permettre de prospérer de façon harmonieuse et super créative.
    Et rejeter cette putain de « croissance ». Une société ne peut pas croitre indéfiniment. Elle est là l’utopie. Sinon: c’est auto-destruction garantie.

    Je ne suis pas opposé à une gestion mondiale des ressources, je pense même que cela s’impose. Mais le profil des gens qui cherchent actuellement à se placer pour nous l’imposer, leur philosophie, me parait à des années lumière de la moindre particule d’HUMANISME. Ce ne sont que des prédateurs, se considérant comme la race supérieure (tiens ça me rappelle quelque chose)…

    Une simple manif ne suffira surement pas, mais je vais tacher de venir quand même.

    VIVE L’HUMAIN ET LA PAIX.

  3. Bégué

    Je déplore l’incompétence de nos politiques, la droite (UMP) qui n’a de cesse de critiquer la gauche et vice versa, ce n’est pas ainsi que l’on résoudra les problèmes en France. Les réformes structurelles ne sont pas faites et les privilèges sont toujours là, la droite et la gauche ne font rien et ça devrait commencer par là.
    Je pense a De Gaulle qui doit se retourner dans sa tombe, lui qui payait son eau et son électricité… Il avait lancé toutes les industries et depuis tous les présidents qui lui ont succédé ont bien vécu, se sont bien enrichis et n’ont rien fait a part du vent…
    Désormais je ne vote plus ni a droite, ni a gauche !!!
    Messieurs les politiques, continuez ainsi et bientôt on va se retrouver comme en 1789…

  4. Jean Bien

    Vive la quenelle libre !

  5. folliot

    Mystère: comment, un incapable, un affabulateur, un menteur, un hypocrite, un magouilleur sur la morale et en politique et un goujat est il encore Président des français?
    Pourtant nous ne méritons pas un tel salopard.
    C’est mon jour de colère.

    Jean Folliot

  6. Un chrétien

    Très belle manifestation du peuple de France, anti-Hollande mais pas du tout pro-UMP, loin donc des partis politiques de l’oligarchie et sans récupération politicienne possible.

Leave a Comment

Réalisé par Sébastien Garnier - copyright ©2011 - login - contact:admin@les-indignes.info
Partenaires: Real FeelinGIndigne-toiACFOccupy FranceOccupons la Défense