fév 21
2012

Pour une réconciliation des journalistes – médias/public

Proposer un article Publier par Sébastien | Info, Manifestation | 1 Comment

Pour une réconciliation medias/public

Les Indignés du PAF- (Refaisons le 20h! et autres opérations) …

(Communique de Presse -14 Février 2012)

Les médias vous manipulent

Un mouvement citoyen né d’un fait précis: le 6 Décembre 2011, TF1 diffuse dans l’émission « Appels d’urgence » des faux reportages sur la délinquance urbaine à Paris. Titre de l’émission: « Vols, agressions, brigade d’élite contre jeunes délinquants ». Dans deux séquences choc, les images particulièrement violentes ne sont en fait pas de Paris mais des Etats-Unis et datent de 2005 et 2008. La manipulation est révélée dès le lendemain dans l’émission « le Petit Journal » de Canal +. Comment un poids lourd de l’audiovisuel européen (et même mondial) peut-il se permettre ce manquement flagrant aux obligations d’honnêteté de l’information que lui impose la convention qui le lie avec le CSA (articles 20, 21 et 22 de la convention du 8 octobre 2001) ? Ces faits sont d’autant plus problématiques qu’ils ne sont pas les premiers pour la chaîne, comme pour la dite-émission.

Une mobilisation a été lancée via les réseaux sociaux sur une page au nom de: Les Indignés du PAF. Un avocat du Barreau de Nantes a interpelé le CSA sur cette affaire précise au nom de nos associations. TF1 axe sa défense sur le fait que TF1 Production, qui produit le programme, a délégué la séquence en question à une autre société:  TV Presse, du groupe Fremantle (RTL). Quand bien même elle est productrice à 100% de l’émission via sa propre filiale, quand bien même elle diffuse le programme, la chaîne refuse apparemment d’endosser la responsabilité de la faute. La décision des Sages devrait être rendue publique prochainement. Nous voyons le 27 Février Monsieur Rachid Arhab, Conseiller, chargé –entre autres- des questions de déontologie.

Quoiqu’il en soit, le mouvement a décidé de ne pas s’arrêter là. D’autres événements très récents sont en effet venus élargir tristement le débat…
- 5 Janvier 2012 : 3 journalistes de France Télévision reconstituent au petit matin un braquage de Casino à Trouville avec des armes factices et sans informer quiconque ;
- Après le 9 Janvier 2012 : l’AFP TV transforme un discours de Hugo Chavez en déclaration de guerre.
Le 11 Janvier 2012, cerise sur le gâteau, est sorti en salles un pamphlet drôle et ravageur : « Les nouveaux chiens de garde ». Son succès public incontestable impose une étude plus poussée des problèmes qu’il illustre. Nous sommes donc partis à la rencontre de celles et ceux qui font ou analysent l’information en France. Objectif : trouver les moyens pour que les choses changent. Une idée en tête : aller vite pour interpeler les candidats à l’élection présidentielle sur le sujet, proposer des pistes de solutions et obtenir des engagements formels de leur part.

3 points fondamentaux ressortent pour repenser la fabrication de l’information en France. Définir ou redéfinir…

  • 1. au niveau des principes : les notions de journalisme, d’information et de métier des journalistes, en mettant en avant le principe oublié de bien commun;
  • 2. au niveau des structures : la spécificité des entreprises de médias dans leurs financements et leurs missions, le statut juridique des rédactions et l’organisme de régulation des médias, le cas particulier de l’AFP;
  • 3. au niveau des interrelations : l’équilibre des rapports de forces citoyens/ rédactions/ actionnaires/ Etat en introduisant la représentation des usagers dans les instances décisionnaires et de régulation des médias.

 

Ces points ont des conséquences sur…

- la convention collective (le principe supérieur d’intérêt du public conduit à modifier l’article 3) ;
- la charte professionnelle (unique pour avoir une base commune « universelle ») ;
- la carte de presse (critères d’obtention, organisme d’attribution) ;
- les médiateurs (dont l’utilité doit être garantie par une rubrique régulière) ;
- le droit de réponse, devoir de rectification (à systématiser pour respecter la loi).

Une feuille de route et un planning prennent forme de cette manière :

Mardi 20 Mars (date à confirmer) : tables rondes. Qu’est-ce qu’informer ? La place, le rôle et le financement des médias aujourd’hui permettent-ils aux journalistes de remplir correctement leur mission ? Sont-ils formés pour ?
Vendredi 30 Mars : synthèse (studieuse) à Paris
Samedi 31 Mars : « Appel citoyen du 31 Mars », événement à Paris.

Le combat continue donc sur les traces de nos prédécesseurs. Il s’achèvera par une réconciliation entre le public et les journalistes, condition sine qua non pour une sortie de crise du secteur. Si nous ne trouvons pas les moyens de cette réconciliation, l’avenir des médias en place nous paraît très compromis et la qualité du débat démocratique ne nous paraît plus pouvoir être assurée correctement.

Les médias ont une forte influence sur le quotidien de nos sociétés. Le fait de donner une véritable place aux citoyens-usagers dans leur organisation est essentiel.

Les Indignés du PAF:  lesindignesdupaf@gmail.com
Page Facebook : « Les Indignés du PAF »
Les Pieds dans le PAF - Denis Rougé – Tél.: 0660051571

Les Contestataires propositifs – Philippe Guihéneuf – Tél.: 0616704395

Merci à Monsieur Jean-Luc Martin-Lagardette
Merci à Mesdames et Messieurs Dominique Pradalié (SNJ), Emmanuel Boutterin

(SNRL) ; Henri Maler et Yanic Gornet (Acrimed), Pierre Montel (FRAP), Jérôme Bouvier (Radio France, « Journalisme et Citoyenneté »), Manola Gardez (Alliance des Journalistes) ; Christophe-Emmanuel DelDebbio, Olivier Bailly, Romain Saillet, David Prochasson, Manuel Atreïde ; Anthony Torzec (Club de la Presse Nantes-Atlantique) ; Yazid Kherfi (Consultant), Didier Super (Artiste), Smaïl Moustafy (Vidéaste)…

Nous sommes aussi en contact avec le Monde Diplomatique, les Amis du Monde Diplomatique, Mediapart, Beur FM, l’APCP, l’AFP, le CSA, TF1, ActuaLutte, le réseau des Cafés d’Arcadie, Radio « M », Télénantes, Presse-Océan, Ouest-France, Radio Fidélité, SUN, France Bleu Loire Océan, NewsRing, CFDT, le Centre de Communication de l’Ouest, les responsables de la campagne « Liberté d’informer », les Observatoires des médias…

A contacter : les forces politiques en course pour la présidentielle, les responsables syndicaux, les médiateurs quand ils existent, Pierre Carles pour son nouveau film, Fakir, les Cahiers du Football, les écoles de journalisme, les Députés, les Sénateurs, le réseau ClemI, les réseaux de l’éduc’ pop’, Mémoire des Luttes…

Si vous voulez nous aider : lesindignesdupaf@gmail.com

Proposer un article

1 Comment

Got something to say? Join the conversation

Leave a Comment

  1. source

    Conseils à destination de les duo. Recommandations mais également débrouillardises à cause de le
    mariage court sans angoisse.

Leave a Comment

Réalisé par Sébastien Garnier - copyright ©2011 - login - contact:admin@les-indignes.info
Partenaires: Real FeelinGIndigne-toiACFOccupy FranceOccupons la Défense